Les Absinthes

Nos Conseils à la Dégustation
S’initier en douceur aux goûts complexes de cette boisson avec des Absinthes légèrement anisées, la Libertine, l’Emile ou l’Authentique .
Il est possible également de goûter à des absinthes bien équilibrés tellesla Perroquet et la François Guy qui sont toutes deux issues d’une authentique recette historique. Très accessibles, et en même temps pouvant offrir suffisamment de complexité aux connaisseurs.
Des amateurs au palais plus aguerri peuvent s’aventurer sur des Absinthe plus fortes ou plus fruitées, comme la Blanche de Fougerolles, la Berthe de Joux ou la Pontissalienne.
Bonne dégustation!
Note : nos Absinthes sont servies à la française.

Quelques unes de nos Absinthes régionales
– François Guy 45° (distillerie Guy, Pontarlier) – Fraiche en bouche, cette absinthe est caractérisée par son goût anisé bien marqué et une pointe de grande absinthe.
– Libertine 55° (distillerie Paul Devoille, Fougerolles) – Alcool de vin et petite absinthe sont utilisés pour sa conception lui donnant sa couleur jaune, un goût liquoreux et une petite amertume.
– Berthe de Joux 56° (distillerie Emile Pernot, La Cluse-et-Mijoux) – première création de la distillerie. Une absinthe très riche en parfum, une saveur qui rappel un peu l’eucalyptus.
– Pontissalienne 56° (distillerie Guy, Pontarlier), médaille d’or aux absinthiades 2011, du nom d’une ancienne absinthe de 1915 – Rêve de 1900 55° (distillerie Guy, Pontarlier), médaille d’or aux absinthiades 2012 catégorie « colorée ».
– Authentique 65° (distillerie Emile Pernot, La Cluse-et-Mijoux) – une absinthe verte qui a la particularité d’être distillée avec une plante d’absinthe sauvage cueillie dans la montagne. Un peu piquant et peu anisé au nez.
– Un Emile 68° (distillerie Emile Pernot, La Cluse-et-Mijoux) – Très bon équilibre entre l’anis vert et la petite absinthe.
– Perroquet 72° (distillerie Emile Pernot, La Cluse-et-Mijoux) – une belle couleur vert pomme avec des arômes de confiserie. Un goût qui persiste bien en bouche.
– Blanche de Fougerolles 74° (distillerie Paul Devoille, Fougerolles) – étonnant mariage d’un fenouil bien confit et d’une eau de vie de vin. Une absinthe très fruitée.
– ABISINTHE 72° (distillerie Lemercier Frères, Fougerolles)
– Coeur d’Absinte 68° (distillerie Lemercier Frères, Fougerolles)

De plus à la carte : 5 Shooter (Pipe à absinthe, Fée pécheresse, B-2.5, Edelweiss, Sapinthe)